Les natures mortes

Peu connues du public, les natures mortes sont des oeuvres que Boudin a traité tôt dans sa carrière, principalement entre 1853 et 1865.

img4c04b3d4ed710Ces "tableaux de salle à manger" ainsi qu'ils sont nommés dans les catalogues de vente, sont réclamés par les marchands et les collectionneurs havrais. Ils sont le témoignage du regain d'intérêt pour ce thème délaissé par la peinture d'histoire mais tant aimé aux 17e et 18e siècles. La nature morte "Tourteaux, homards et poissons" n'est-elle pas un hommage à Chardin ?

"A la mode des impressionnistes"

Natures mortes de gibier, de poissons, tables ou buffets dressés, compositions florales, seront encore à la mode avec les peintres impressionnistes. Les natures mortes du musée de Honfleur sont au nombre de six : poissons ou gibiers. Elles ont été faites à des époques différentes, entre 1859 et 1879, et reflètent le travail du peintre et l'évolution de son style. Du travail descriptif et dessiné de la nature morte à la raie, Boudin évolue vers une touche impressionniste dans le traitement du plumage des faisans, en adoptant des touches fragmentées et juxtaposées et en abandonnant le trait continu qui enferme la forme.

Légendes de l'illustration : Tourteaux, homard et poissons (détail). Crédit photographique : Henri Brauner.